Aller au contenu principal

Le Wind Of Pride, nouveau navire de Louis Dreyfus Armateurs (LDA), est entré en service et a été affecté à « des missions spots », selon le groupe. Achat d’opportunité lors de la vente des actifs de Toisa Offshore, l’ex-Toisa Voyager était apparu dans sa nouvelle livrée, sur la base de LD Travocéan de Dunkerque, en septembre dernier.

Depuis, le navire polyvalent et multi-services, dédié notamment au marché des énergies marines, n’a pas de contrat de long terme, mais, en plus d’autres petits contrats, « il a travaillé notamment sur le futur champ éolien de Saint-Nazaire » pour une mission de survey, en fin d’année dernière. Pour mémoire, LD Travocean, filiale de LDA, a signé en septembre 2019 un contrat avec EDF Renouvelables et Enbridge pour le câblage interéolien du futur parc de 480 MW qui va être installé sur le banc de Guérande. 

« On a des réflexions plus stratégiques sur l’utilisation qu’on en fera à long terme, même si un petit bateau comme ça au spot, ce n’est pas inintéressant, cela permet d’avoir des moyens nautiques de disponibles », indique-t-on chez LDA. Ce supply construit en Chine mesure 80 mètres de long, pour 18 de large et affiche un port en lourd de 3500 tonnes.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Louis Dreyfus Armateurs