Aller au contenu principal

Une nouvelles fois, les armateurs tirent la sonnette d'alarme concernant la piraterie et appellent les Etats à renforcer leur action contre ce fléau. « Les techniques d'attaques évoluent et varient, les rendant de plus en plus difficiles à anticiper et à contrer. La zone dangereuse s'est étendue du golfe d'Aden au large des côtes Sud et Est de l'Océan indien et dépasse largement la zone couverte par la force Atalante. En dépit des efforts conjoints des armateurs et des marines nationales, de plus en plus de marins sont victimes d'une situation qu'il devient urgent de résoudre : en 2010, 1181 marins ont été pris en otage et 8 tués, le bilan le plus lourd depuis la reprise des attaques en 2006 », explique Armateurs de France. Actuellement, 13 navires de commerce et 305 membres d'équipage sont retenus par les pirates. Loin de se résorber, le phénomène représente toujours une véritable menace pour le trafic maritime, l'une des principales routes commerciales mondiale passe, en effet, à portée des pirates opérant depuis la Somalie. Regroupant les compagnies françaises, Armateurs de France rappelle que le golfe d'Aden est un passage obligé pour le trafic maritime international. Ainsi, chaque année, 50.000 navires de commerce y transitent pour assurer le transport de marchandises depuis et vers l'Europe. « Les Etats doivent rester mobilisés et renforcer leur action pour endiguer la piraterie et ce, malgré la multiplication des théâtres d'opération qui mobilisent leurs moyens actuellement », souligne Armateurs de France. Les compagnies françaises relaient, ainsi, une préoccupation internationale. On rappellera d'ailleurs que l'Organisation Maritime Internationale (OMI) a fait de 2011 l'année de la lutte contre la piraterie. De plus, la Fédération internationale des armateurs (ICS), qui regroupe plus de 70% des armateurs du monde, a lancé cette année l'opération « Save our Seafarers », destinée à sensibiliser les pouvoirs publics aux risques réels et quotidiens encourus par les navigants dans de nombreuses zones du monde.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime