Aller au contenu principal

Les partenaires sociaux le réclamaient depuis le début de la pandémie : la cellule interministérielle de crise vient de valider la possibilité pour les armateurs de procéder à des tests RT-PCR pour tous les marins qui vont embarquer pour une durée supérieure ou égale à 7 jours.

Pour mémoire, les tests RT-PCR consistent en des prélèvements rhino-pharyngés. En prévision du déconfinement, le gouvernement français a augmenté le nombre de lieux et de personnes habilités à effectuer ces tests, de manière à atteindre une capacité de 700.000 tests par semaine. 

En ce qui concerne les marins, ils pourront se rendre dans un centre de dépistage avec une attestation de l'employeur mentionnant l'identité et la durée d'embarquement. Seuls ceux dont le test est négatif pourront prendre la mer sauf si, malgré le test négatif, ils présentent des signes cliniques évocateurs du Covid-19 ou ont été en contact étroit avec un patient Covid durant la dernière quatorzaine.

Voir les recommandations complètes en matière de relève d'équipage sur le site du ministère

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande