Aller au contenu principal

Pas moins de 572 migrants avaient été récupérés par l’Ocean Viking, navire de SOS Méditerranée, lors de 6 opérations de sauvetage en moins de 72 heures. Depuis, ils étaient bloqués en mer, dans l’attente d’un port sûr. Finalement, après plusieurs jours dans des conditions éprouvantes, de par la chaleur et la promiscuité notamment, sans compter que les rations menaçaient de venir à manquer, ils ont finalement pu poser pied à terre à Augusta, en Sicile, à partir de vendredi 9 juillet. L’équipage du navire s’est lui vu notifier une quarantaine de 10 jours, à compter de samedi 10 juillet.

L'Union européenne n'a toujours pas réussi à se mettre d'accord sur un mécanisme d'accueil et de répartition des personnes rescapées, alors que l'Office internationale pour les migrations estime à au moins 723 le nombre de personnes disparues en mer depuis le début de l'année.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Migrants