Aller au contenu principal

La frégate néerlandaise De Ruyter, engagée dans l’opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie, a débarqué aux Seychelles les neuf pirates somaliens qu’elle avait interpellés le 18 février à bord de deux esquifs. Les embarcations suspectes avaient été repérées par un avion de patrouille maritime espagnol, ainsi que les hélicoptères du De Ruyter et de la frégate espagnole Mendez Nunez, alors qu’elles se trouvaient à 200 milles à l’Est du port d’Eyl, en Somalie. 

Les autorités judiciaires seychelloises sont donc désormais compétentes pour la poursuite et le jugement des suspects. Fin janvier, c’est vers l’île Maurice qu’avaient été transférés douze pirates, appréhendés par les marins français de la frégate Surcouf.
 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime