Aller au contenu principal

L’économie du démantèlement des navires est essentiellement influencée par des facteurs liés au marché et à la conjoncture internationale : prix du pétrole, taux de fret des marchandises, cours des métaux, coût de l’entretien d’une flotte, évolutions règlementaires (interdiction des pétroliers à simple coque). Les navires en fin de vie, étaient jusque dans les années 70, démantelés principalement dans les chantiers européens et étasuniens et/ou pouvaient faire l'objet d'une "océanisation" 1 . Aujourd'hui, cette industrie potentiellement dangereuse et polluante s'est délocalisée quasiment exclusivement en Asie du sud ainsi qu'en Turquie. La communauté internationale que ce soit sous l'égide des Nations Unies ou à une échelle régionale au sein de l'UE, tente de réguler cette activité avec plus ou moins de succès. Etat des lieux de la filière.

- LIRE LA NOTE DE SYNTHESE DE L’ISEMAR

_______________________________________________

L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
ISEMAR - Notes de synthèse et actualités