Aller au contenu principal

Le chantier turc Sanmar, de Tuzla, est devenu le premier au monde à achever un remorqueur doté d'une propulsion au gaz naturel liquéfié.  Commandé par la compagnie norvégienne Buksér og Berging, le Borgøy est équipé de moteurs semi-rapides Bergen C26:33L6PG fonctionnant au GNL. Rolls-Royce, dont Bergen est une filiale, a également fourni la cuve à GNL, ainsi que deux propulseurs azimutaux US35. Le navire, dont les émissions de CO2 seront réduites de 30% par rapport aux remorqueurs dotés d’une propulsion conventionnelle, a été baptisé le 5 octobre à Istanbul et sera livré le mois prochain à l’issue d’une série d’essais. Il sera exploité pour le compte de la compagnie norvégienne Statoil sur le champ gazier de Kårstø. Une seconde unité du même type a été commandée à Sanmar.

Long de 38 mètres pour une largeur de 14.5 mètres et un tirant d’eau de 7.5 mètres, le Borgøy, qui sera mis en œuvre par un équipage de 5 marins, présente une capacité de traction au point fixe de 65 tonnes.

 

On notera que d’autres remorqueurs propulsés au GNL vont être construits. Ainsi, en avril dernier, le chantier émirati Drydocks World Dubaï et Rolls-Royce ont signé un accord pour trois remorqueurs dotés de moteurs Bergen C26:33, déjà retenus pour d’autres types de navires (ferries et vraquiers). Ces machines ont notamment obtenu cette année l'approbation de l'agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA), leur permettant d'être commercialisés aux Etats-Unis. 

 

 

79955 remorqueur gnl rolls
© ROLLS-ROYCE

(© : ROLLS-ROYCE)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Rolls-Royce