Aller au contenu principal

Le motoriste allemand vient d’engranger un contrat de conversion de moteurs diesels en dual fuel. Sa division après-vente, MAN PrimeServ, va assurer la transformation de la propulsion des ferries Nápoles et Sicilia, de la compagnie espagnole Baleària. Les sisterships sont des RoPax construits en 2002 par le chantier italien Visentini. Ils étaient utilisés jusqu’en 2015 par TT-Line, respectivement sous les noms de Partenope et Trinacria. Les bateaux mesurent 186 mètres de long pour 25 de large et peuvent embarquer 950 passagers et 75 véhicules. Actuellement, le Nápoles et le Sicilia sont équipés de moteurs quatre temps MAN 9L48/60A. Ces derniers seront remplacés par des MAN 9L51/60DF pouvant fonctionner avec deux carburants, du fuel et du GNL.

 

194066 Sicilia
© BALEARIA

Le Sicilia (© BALEÀRIA)

 

Le GNL : une ligne directrice chez Baleària

Pour Baleària, le choix du GNL est relativement ancien. Déjà, en 2013, elle procède à la conversion de trois navires rapides en faveur de ce carburant, les HSC Ramon Llull, Jaume II et Jaume III. En mars 2015, le ferry Abel Matutes est équipé d’un groupe auxiliaire Bergen fonctionnant au GNL. Puis, en 2016, la compagnie espagnole commande un imposant ferry à propulsion duale au chantier basque La Naval. Seulement, le contrat est annulé début 2018 en raison des difficultés du constructeur. Toutefois, Baleària lance un projet de deux ferries au GNL en février 2017 avec le chantier Visentini de Porto Viro. Le premier des deux, l’Hypatia de Alejandría a été mis à l’eau le 29 mars dernier.

Pour Ettore Morace, directeur général des opérations de Baleària, l'engagement en faveur de l'environnement: "est une ligne stratégique pour l'entreprise basée sur l'utilisation du gaz naturel liquéfié et d'autres énergies propres, ainsi que sur l'éco-efficacité de la flotte".

MAN profite du retour d’expérience du Wes Amelie

L’année dernière, MAN a réalisé la première conversion d’un porte-conteneurs, le Wes Amelie. Long de 151 mètres pour 23.4 de large avec une capacité de 1036 EVP, il est propriété du groupe allemand Wessels Reederei. Il opère dans les mers nordiques et baltes, à proximité de zones SECA (Sulfur Emission Control Area).

Son ancien moteur au fuel MAN 8 L 48/60 a été déposé et remplacé par un moteur dual MAN 8L51/60 DF. Une cuve de GNL de 500 m3 a été installée à l’avant du navire pour limiter la perte de place.

 

154641 gnl bureau veritas
© BV

Le Wes Amelie (© BV)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Propulsion - Motorisation de navires