Aller au contenu principal

56.795 camions et 30.323 voitures transportés au premier trimestre 2013, pour un chiffre d'affaires de 11.2 millions d'euros. MyFerryLink, avec sa flotte désormais au complet (depuis février) commence à prendre ses marques sur le marché du détroit du Pas-de-Calais. A la plus grande satisfaction du groupe Eurotunnel, propriétaire des navires, exploités par la SCOP créée par des ex-salariés de SeaFrance. "MyFerryLink, qui a surmonté brillamment tous les handicaps qui lui avaient été imposés du fait de son démarrage tardif, voit son trafic augmenter chaque jour, signe que les clients sont demandeurs d’un opérateur maritime alternatif et d’un véritable choix pour  traverser la Manche en ferry", estime Eurotunnel.

 
L'avenir de MyFerryLink est cependant suspendu à l'avis de l'Autorité de la concurrence britannique, qui, dans un rapport préliminaire a exprimé des réserves sur le rachat de la flotte de l'ex-SeaFrance par Eurotunnel. Un avis définitif sur la question devrait être connu au mois de juin.
 
 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
MyFerryLink