Aller au contenu principal

Pas un seul incident de piraterie au large de la Somalie n’a été relevé cette année par l’International Maritime Bureau. « Un développement très positif lié à la fois à la présence des forces navales dans la zone, la présence des équipes de protection, la stabilisation du gouvernement somalien ainsi qu’à l’application, par les bords, des bonnes pratiques », note-t-il tout en rappelant que 29 marins sont toujours retenus en otage.

Le golfe de Guinée, qui a encore récemment connu de nombreux épisodes violents et notamment des siphonages de navires citernes, semble s’être un peu pacifié. Un seul incident a été enregistré par l’IMB lors du troisième trimestre, même si il pourrait y en avoir davantage en réalité.

En Asie du Sud-Est, seules deux prises d’otages ont été recensées au troisième trimestre dans le détroit de Malacca et devant Pulau Langkawi.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime