Aller au contenu principal

Décapage complet de la coque et des pavois, contrôle des épaisseurs, dépose de la ligne d’arbre et des safrans : les grands travaux ont démarré sur Noé au sec dans la forme du Grand Port Maritime de Bordeaux. L’ancien bateau de pêche féringien, construit en 1959 au Portugal, entame les travaux de sa transformation pour sa nouvelle vie culturelle et muséographique.

Une nouvelle étape pour ce bateau qui a déjà connu tant de rebondissements dans sa longue carrière. « Quand il a été construit, il était un des bateaux les plus innovants de son époque et une charnière dans l’histoire de la construction navale. Il est à moitié riveté, à moitié soudé, dispose de

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande