Aller au contenu principal

Cinq turbovoiles de la société finlandaise Norspower ont été installées sur un nouveau vraquier affrété pour le groupe minier brésilien Vale. Ces Rotor Sails équipent le minéralier Sea Zoushan, un VLOC (Very Large Ore Carrier) de 325.000 tpl en construction en Chine, chez New Times, pour le coréen Pan Ocean Ship Management.

Le système entièrement automatisé de 24 mètres de haut pour 4 mètres de diamètre peut être incliné. Selon Norsepower, sa technologie permettra, sur la route empruntée par le navire, un gain d’efficacité de 8% et de réduire ses émissions de CO2 de 3400 tonnes par an. Vale estime que si ce projet pilote est concluant, 40% de sa flotte pourrait être équipée. De son côté, la société finlandaise n’a pas manqué de souligner que les Rotor Sails permettaient de réduire l’indice de conception d’efficacité énergétique (EEDI) d’un navire, alors que les nouvelles réglementations de l’OMI (EEXI et CII) doivent prochainement entrer en vigueur.

 

252475 Rotor Sails norsepower vale Sea Zoushan
© VALE

(© VALE)

252473 Rotor Sails norsepower vale Sea Zoushan
© VALE

(© VALE)

Norsepower équipe déjà plusieurs navires, comme le SC Connector, un caboteur de l'armement Sea-Cargo, le ferry Copenhagen, de Scandlines, le ferry Viking Grace, de Viking Line, le roulier Estraden et le chimiquier Maersk Pelican.

La Rotor Sail de Norsepower est une version modernisée du rotor Flettner, un cylindre tournant qui utilise l'effet Magnus pour augmenter la puissance vélique de propulsion du navire. Quand les conditions de vent sont favorables, elle va permettre l'arrêt des propulseurs électriques et de l'hélice centrale du navire. Cette solution est compatible et complémentaire avec toutes les autres sources de propulsion du bateau.

©  Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

252474 Rotor Sails norsepower vale Sea Zoushan
© VALE

(© VALE)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande