Aller au contenu principal

Le câblier Léon Thévenin a achevé, jeudi dernier, une « difficile réparation » sur le câble WACS (West African Cable System), selon les termes de Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux et services internationaux d'Orange. L’épissure finale a été mise à l’eau, au large de la République démocratique du Congo (RDC) après les tests de rigueur. Le câble avait probablement été endommagé par « les turbulences sous-marines du fleuve Congo », après d'importantes pluies qui auraient charrié beaucoup de sédiments.

Le navire devait ensuite intervenir sur le SAT-3 (South African Transit 3 qui en relie 12). La rupture de ces deux câbles a provoqué une panne géante d’accès à internet dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, centrale et australe (Cameroun, RDC, Angola, Côte d’Ivoire, Ghana, Afrique du Sud, Namibie).

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande