Aller au contenu principal

Le procès des six présumés pirates somaliens accusés d'avoir participé en avril 2008 à l'attaque du voilier français Le Ponant et à la séquestration, durant une semaine, de son équipage, a commencé hier devant la cour d'Assises de Paris. Cinq d'entre eux ont choisi de clamer leur innocence. Le sixième a reconnu les faits à l'ouverture du procès, après quatre ans de prison, et a demandé pardon "aux membres d'équipage du Ponant, à leurs familles et au peuple français". Pour mémoire, les six hommes âgés de 25 à 50 ans avaient été arrêtés en territoire somalien par des commandos, alors qu'ils se trouvaient en possession d'une partie de la rançon versé pour la libération du Ponant et de son équipage. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité. Les audiences se tiendront jusqu'au 15 juin prochain.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime