Aller au contenu principal

Renflouée après son naufrage à Ouessant, la vedette Louis Brindeau, du service des Phares et Balises, a été remorquée hier à Brest. Escortée par le canot de la station SNSM de l’île d’Ouessant,  le bateau était tracté par le baliseur Armorique. Ce dernier avait succédé mardi au bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) Alcyon, de la Marine nationale, venu dans le cadre des opérations de renflouement de la vedette. Ayant rompu ses amarres dans la nuit du 19 au 20 janvier, celle-ci s’était jetée sur des rochers au fond de la baie du Stiff. C’est lors de son extraction qu’elle a fini par couler.

Construite en 1993, l'ancienne pilotine du Havre avait été transférée en mai dernier aux Phares et Balises, en remplacement du Blodwen, atteint par la limite d’âge.

 

71004 phares et balises armorique louis brindeau
© MICHEL FLOCH

Arrivée du convoi à Brest, hier après-midi (© : MICHEL FLOCH)

71005 phares et balises armorique louis brindeau
© MICHEL FLOCH

La vedette Louis Brindeau et le canot SNSM Ile d'Ouessant (© : MICHEL FLOCH)

 

71006 phares et balises armorique louis brindeau
© MICHEL FLOCH

Le baliseur Armorique (© : MICHEL FLOCH)

 

71007 phares et balises armorique louis brindeau
© MICHEL FLOCH

La vedette Louis Brindeau (© : MICHEL FLOCH)

 

71008 phares et balises armorique louis brindeau
© MICHEL FLOCH

L'Armorique remorquant la vedette Louis Brindeau (© : MICHEL FLOCH)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM)