Aller au contenu principal

L’Armement des Phares et Balises n’avait pas jugé bon de le réparer après son échouement dans la baie d’Ajaccio fin décembre 2020 et obtenu du ministère de la Mer les financements nécessaires pour le remplacer par un baliseur neuf. Pour autant, l’Îles Sanguinaires II, ancien thonier de l’armement sétois Avallone (ex-Roger Christian IV) livré en 2005 par le chantier concarnois Piriou et racheté en 2011 par les Phares et Balises afin d’être converti en baliseur pour la Corse, a échappé à la casse. Le navire a été racheté et est en cours de réparation au chantier IMS Shipyard de Saint-Mandrier, où il avait été remorqué après son renflouement en janvier dernier, a constaté Mer et Marine.

 

Diaporama orphelin : container

 

Remis aux Domaines par l’APB en début d’année, l’Îles Sanguinaires II a fait l’objet de deux ventes aux enchères. La première, le 8 avril, avec une mise à prix de 40.000 euros, est restée infructueuse. Il a fallu attendre la seconde, le 15 juin, avec un montant ramené à seulement 22.000 euros, pour qu’un candidat se porte acquéreur. Et reprenne le bateau sans avoir besoin de renchérir, la vente ayant été selon les Domaines adjugée

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Affaires maritimes