Aller au contenu principal

Le transporteur de produits raffinés B. Ocean a été abordé par des pirates dans le golfe de Guinée, a alerté la cellule franco-britannique MDAT-GoG (Maritime Domain Awareness for Trade – Gulf of Guinea). Ce navire de 106 mètres de long et 5692 tonnes de port en lourd, battant pavillon des îles Marshall, se trouvait dans les eaux internationales, à 247 milles au sud-sud-ouest d’Abidjan, quand les communications ont été coupées, le 23 novembre, dans la nuit. Son AIS a indiqué qu’il avait pris une route erratique, avant de ralentir à la vitesse de 1 nœuds.

L’équipage de 19 marins (le capitaine et le chef mécanicien sud-coréens, ainsi que 17 Indonésiens) n’a donné de nouvelles que 24 heures plus tard. Il a confirmé qu’il avait été abordé par huit personnes armées, rapporte le MDAT-GoG. Alors que l’équipage s’était réfugié en citadelle, les pirates ont détourné le navire temporairement, endommagé son équipement

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime