Aller au contenu principal

Les négociations entre les syndicats, dont le syndicat maritime Bretagne Océans CFDT majoritaire, et la direction de la Compagnie Océane, qui opère la desserte des îles morbihanaises, ont abouti. Après une journée d'action le dimanche 6 mai dernier, qui a vu le trafic vers Groix et Belle-Ile perturbé, les personnels vont reprendre le travail.

L'accord trouvé par les partenaires sociaux consiste en une augmentation générale des salaires de 1.5% et une nouvelle grille salariale pour les sédentaires. Une prime exceptionnelle de 200 euros attribuée à tous les salariés. Par ailleurs, la CFDT annonce également «l’engagement de la direction à remettre en place, de façon cadrée par un accord, un dialogue social sincère et de qualité qui faisait défaut depuis trois ans ce qui avait finalement débouché sur la grève de dimanche dernier ».

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande