Aller au contenu principal

Jusqu’à la fin des années 1990, le pavillon français comptait dans ses rangs plusieurs pinardiers dont l’un d’eux s’appelait Pic Saint Loup. Son nom provenant d’un vin français produit au nord de Montpellier, à la limite du Gard et de l’Hérault. La montagne très proche porte également ce nom.

Commandé au chantier allemand Ernst Menzer

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande