Aller au contenu principal

L’armement iranien Karaneh Lines doit lancer cette année un service ferry dans le Golfe Persique entre le Qatar, le Koweït et le Sultanat d’Oman avec l’ancien car-ferry français de la SNCM, le Corse. Construit à Nantes en 1983 et vendu en mai 2016, le Corse a subi de profondes transformations à Salamine puis Chalkis (Grèce) pendant plusieurs mois afin de lui offrir une seconde vie. Arrivé à Doha le 22 décembre dernier sous le nom de Grand Ferry, il possède maintenant une capacité de 870 passagers et 670 voitures. Grâce à cette liaison, les Qataris et Koweïtis pourront se rendre à Oman sans transiter par l’Arabie Saoudite, laquelle impose de nombreuses restrictions et embargos à ses pays voisins.

 

202321 corse sncm
© MARC OTTINI

L'ex-Corse à Salamine en mai 2018 (© MARC OTTINI)

202331 corse
© MARC OTTINI

L'ex-Corse à Salamine en mai 2018 (© MARC OTTINI)

 

Le Grand Ferry qui arbore désormais KARANEH sur ses flancs desservira aussi l’Iran par la suite. Karaneh Lines aligne également le Sunny, ancien train-ferry Trelleborg de Stena Line entre l’Iran et les Emirats Arabes Unis. Long de 145 mètres et large de 24, l'ex-Corse est propulsé par quatre moteurs Pielstick offrant une puissance de 27.560 Kw (41.600 Bhp). Il avait un sister-ship construit et mis en service en mai 1981 sous le nom d’Estérel. Suite à la faillite de l’armement marocain COMANAV, il fut envoyé à la démolition à Aliaga (Turquie) en 2016 sous le nom de Mistral Express. 

Marc Ottini

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande