Aller au contenu principal

C'est le premier d'une série de 12 transporteurs de GPL à voir sa propulsion modifiée, pour passer du fuel lourd au GPL. Le BW Gemini, du groupe norvégien BW LPG, a commencé ses essais en mer devant les chantiers chinois de Yiu Lian. Son moteur initial (MAN B&W 6G60ME-C9.2) a été remplacé par un modèle dual-fuel MAN B&W 6G60ME- LGIP. Le système de gestion du gaz a été fourni par Wärtsilä.

Pour mémoire, le GPL, combustible issu d'un mélange entre butane et propane, présente des caractéristiques compatibles avec les nouvelles normes environnementales : pas d'émission de soufre, 90% de particules et 10% de CO2 de moins que le fuel lourd.

Le retrofit de chaque navire va coûter 9 millions de dollars et se poursuivre dans les mois à venir. Trois navires supplémentaires devraient ainsi être rétrofités d'ici la fin de l'année.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande