Aller au contenu principal

En décembre prochain, deux lignes régulières pour la liaison entre la côte Est des États-Unis et les ports méditerranéens, AL6 et TAT1/Amerigo, vont fusionner. Elles sont aujourd’hui exploitées par des groupements de compagnies maritimes. La première est une ligne de THE Alliance (Hapag-Lloyd, Ocean Network Express et Yang Ming). Quant à la seconde, elle est portée par trois membres d’Ocean Alliance (CMA CGM, COSCO et sa toute nouvelle filiale OOCL). La coopération doit être approuvée par les autorités de régulation.

 

196302 lignes USA Med AL6 AL7
© HAPAG-LLOYD

Le future AL6, sans la désserte de Livourne (© THE ALLIANCE)

 

L’objectif du futur service hebdomadaire est d’opérer six porte-conteneurs de 8000 EVP, à égalité entre les deux groupements. Les ports touchés seront La Spezia, Gênes, Marseille-Fos, Barcelone, Valence, New-York, Norfolk, Savannah, Miami, Algésiras et enfin de nouveau La Spezia. Cela doit permettre de réaliser des économies d’échelle. À noter que jusqu’ici, THE Alliance desservait Livourne avec l’AL6. Ce ne sera désormais plus le cas, indique THE Alliance. Le groupe proposera toutefois des services depuis le port italien via l’AL7 avec la compagnie israélienne ZIM.

 

196303 lignes USA Med AL6 AL7
© HAPAG-LLOYD

La future AL7 de THE Alliance (© THE ALLIANCE)

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande