Aller au contenu principal

On le sait, le gaz naturel liquéfié est en plein essor dans le monde maritime. Mais, si celui-ci présente un impact bien moindre que le pétrole, cela reste un carburant d’origine fossile. La compagnie maritime suédoise Furetank a décidé d’aller encore plus loin en ayant recours au biogaz liquéfié (liquified biogas, LBG). Son chimiquier Fure Vinga a été avitaillé par le suédois Skangas avec un camion-citerne. L’opération s’est déroulée dans le port de Göteborg.

Comme son nom l’indique, ce carburant est obtenu par liquéfaction de biogaz, produit de manière durable à partir de la fermentation de matières organiques. Furetak opère déjà des navires utilisant le GNL pour leur propulsion. L’utilisation de LBG ne pose pas de problème technique, les deux carburants sont utilisables de la même manière, car ils sont principalement composés de méthane. Le Fure Vinga est un chimiquier de 150 mètres de long pour 23 de large de 18.000 Tpl. Il est certifié glace 1A. Construit cette année, il est entré en flotte en avril. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande