Aller au contenu principal

Bruxelles a fini par trancher sur la question de la transmissibilité de la délégation de service public de desserte de la Corse, actuellement attribuée à la SNCM –en redressement judiciaire depuis un mois -  et la Compagnie Méridionale de Navigation. C’est Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports, qui l’a annoncé hier. « A la suite de nombreux échanges avec la Commission européenne, il apparaît désormais que le transfert de la délégation de service public est possible dès lors qu’elle est allotie en plusieurs parties », précise-t-il.

On ne connaît pas encore les détails de ce découpage en lots de la DSP, on sait simplement que les administrateurs judiciaires de la SNCM ont publié un appel d’offres « qui comprend la possibilité de reprendre la délégation de service public », selon la communication gouvernementale. Il semblerait donc que la Commission ait accepté que la SNCM nouvelle version puisse conserver au moins une partie de cette source de revenus pesant lourd dans la balance d’un éventuel repreneur.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Corsica Linea