Aller au contenu principal

En ce début de mois d’octobre, le trafic devrait battre son plein sur le passage du Nord-Est ou Route maritime du Nord (RMN ou NSR, pour Northern Sea Route), qui relie l’Europe à l’Asie en longeant les côtes russes. Depuis plusieurs années, Moscou y développe les infrastructures portuaires pour attirer les armateurs et exploiter les ressources du sous-sol. Des progrès qui s'accompagnent d'une communication abondante. Mais cette année, l’avenir de la RMN

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Arctique et Antarctique