Aller au contenu principal
Le chimiquier Matrix, immatriculé au Nigeria, a été attaqué par un groupe de pirates à 40 milles devant le port nigerian de Bayelsa dans la journée du 25 mai. Son équipage, a priori constitué par 17 marins, serait toujours retenu en otage. Ce type d'attaque se multiplie depuis quelques mois. En général, les pirates cherchent à siphonner la cargaison, qui est transbordée sur une barge.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime