Aller au contenu principal

Deux navires ravitailleurs de plateformes pétrolières, le Bourbon Arethuse et le C-Viking, ont été attaqués par la même bande armée au large des côtes nigérianes. Le Bourbon Arethuse, géré par Greenmar (la filiale suisse du groupe Bourbon) et pavillonné à Saint-Vincent, a été visé le premier, alors qu’il était en transit. Son équipage a immédiatement donné l’alarme avant de se réfugier dans la citadelle, espace du navire aménagé pour permettre aux marins de rester hors de portée des pirates. Les assaillants ont quitté le bord après avoir cambriolé les cabines. Tous les marins sont sains et saufs. Il semblerait que cela ce soit passé de la même manière sur le C-Viking, un navire de l’armement américain Edison Chouest.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Piraterie et brigandage maritime Bourbon Offshore