Aller au contenu principal

Près de 70 migrants ont été évacués par un navire de la marine tunisienne de la plateforme pétrolière Miska, de Shell, en Méditerranée. Il s'agit de rescapés du naufrage d'une embarcation en bois : 31 d'entre eux ont pu être sauvés par le Louise Michel, navire de sauvetage financé par l'artiste britannique Banksy tout juste revenu en flotte. Les autres occupants de l'embarcation, au nombre de 70 donc, ont réussi à rejoindre la plateforme où ils sont restés quelques heures avant d'être récupérés par le navire de guerre tunisien. Une intervention dénoncée par l'ensemble des ONG qui considèrent que la Tunisie n'est pas une destination sûre au sens du droit maritime international. Malte, pourtant responsable de la zone de sauvetage, avait refusé l'accueil des migrants. Le Louise Michel a finalement reçu hier soir l'autorisation d'entrer dans le port de Lampedusa pour y débarquer les rescapés.

Pour mémoire, le Louise Michel est une ancienne vedette des douanes françaises, qui avait été rachetée en 2020 par une ONG financée par Banksy. 

- Voir notre article détaillé sur le Louise Michel

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande