Aller au contenu principal

Il s'agit d'une première mondiale, mais elle pourrait en appeler d'autres prochainement. Le petit porte-conteneurs Wes Amelie, d'une capacité de 1036 EVP, est sorti des chantiers German Drydocks de Bremerhaven après avoir vu sa propulsion entièrement modifiée. 

Le navire, propriété du groupe allemand Wessels Reederei, a vu son ancien moteur au fuel MAN 8 L 48/60 déposé et remplacé par un moteur dual (fuel-GNL) MAN 8L51/60 DF. Une cuve de GNL de 500 m3 a été installée à l’avant du navire pour limiter la perte de place. C'est le Bureau Veritas qui s'est occupé du suivi de ce retrofit. Technitas, filiale du BV, a mené l’analyse de risque pour le système de propulsion et les futures modalités de soutage. TGE Marine Engineering a fourni la cuve et les équipements.

Le navire, qui opère principalement dans la zone Baltique et mer du Nord, est déjà reparti en mer, désormais conforme aux standards Tier III. Le Wes Amelie, construit en 2011, a 16 sisterships avec la même motorisation.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Propulsion - Motorisation de navires