Aller au contenu principal

Il est sorti des chantiers Vard de Brattvåg, en Norvège, en décembre 2020 mais c'est la semaine dernière que le Yara Birkeland, premier navire autonome au monde, a effectué son voyage commercial inaugural dans le fjord d'Oslo. Ce retard de presque un an s'explique par le fait que l'organisation logistique des usines Yara qu'il va desservir n'était pas encore complètement adaptée à sa mise en oeuvre. Son exploitation commerciale sera, en réalité, complètement effective en 2022. Il va passer par une phase de deux ans de tests avant de naviguer de manière totalement autonome.

 

268264 Yara Birkeland
© YARA

(© YARA)

 

Pour mémoire, le Yara Birkeland est un petit porte-conteneurs disposant d'une propulsion électrique qui devrait naviguer entre les usines Yara de Porsgrunn et les ports de Brevik et Larvik, situés à proximité. Il va transporter des fertilisants minéraux entre les deux sites, de part et d'autre du fjord d'Oslo. C’est Kongsberg qui s’occupe de la propulsion et Leclanché qui fournit les batteries. D'une longueur de 80 mètres, il dispose d'une propulsion de 7 MWh et peut navigueur à 13 noeuds. Il peut transporter 120 conteneurs. Sa navigation sera surveillée par trois centres de contrôle situés à proximité. Le coût total du Yara Birkeland est estimé à 26 millions d’euros. Soutenu par le gouvernement norvégien dans le cadre de sa politique en faveur de solutions plus respectueuses de l’environnement, le projet a reçu une subvention publique de près de 14 millions d’euros.

Yara annonce par ailleurs avoir lancé le développement de Yara Clean Ammonia, pour mettre au point des combustibles marins à base d'ammoniac vert, c'est-à-dire créé sans émission de gaz à effet de serre. Yara, premier producteur mondial d'engrais, manie l'ammoniac depuis sa création en 1905.  Magnus Krogh Ankarstrand, président de cette nouvelle filiale, annonce donc un plan « agressif et international » pour créer une filière interne dans ce domaine.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande