Aller au contenu principal

Le marché maritime des vracs secs devrait se contracter de 1,6% en 2022 en tonnes et de 0,5% en tonnes-miles, selon les dernières prévisions. Un marché en baisse qui n’a pas touché les résultats des armateurs sur les neuf premiers mois de l’année. Ils affichent toujours des résultats financiers en hausse. Les prochaines semaines ne devraient pas changer la donne sauf pour les marchés des « petits vracs ». Un article de Ports et Corridors.

Après un début d’année en fanfare, le troisième trimestre laisse apparaître les premières difficultés dans le marché des vracs secs. Dans son rapport trimestriel,

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande