Aller au contenu principal

Travaillant dans l’offshore pétrolier et gazier, le développement de navires téléopérés et de drones de surface, ainsi que dans le secteur de la défense, le groupe français SeaOwl vient d’être acquis par Butler Industries, la société d’investissement de Walter Butler. « SeaOwl devient ainsi une société à capitaux 100% français. C’est une ETI qui pour sa taille est extrêmement mondialisée. Elle réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires à l’international, connait une croissance importante, de l’ordre de 10% par an ces dernières années, son terrain de jeu est extrêmement vaste et ses possibilités de développement très importantes. C’est notamment le cas dans le domaine des drones marins et des navires téléopérés, un secteur nouveau et extrêmement porteur », explique à Mer et Marine Walter Butler.

L’Oil&Gas et la Marine nationale

Initialement créée au sein du groupe V.Ships, en 2008, l’entreprise, qui s’appelait à l’époque V. Navy, est devenue indépendante en 2012, prenant alors le nom d’un système de surveillance qu’elle avait développé à ses débuts pour protéger les navires marchands contre la piraterie. SeaOwl, qui s’est installé

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande Offshore Défense
Dossiers
SeaOwl