Aller au contenu principal

Les Houthis ont détourné un navire qui se rendait au port de Jizan, en Arabie saoudite, près de la frontière yéménite, dimanche 2 janvier, peu avant minuit. Il a été intercepté au large d’Al-Hodeïda, port yéménite situé sur la mer rouge.

Les rebelles qui contrôlent le nord du pays avec le soutien de l’Iran ont affirmé que le Rwabee, un chaland de 68 mètres de long par 16 de large battant pavillon des Emirats arabes unis, était entré sans autorisation dans les eaux yéménites et se livrait à des « actes hostiles ». Ils ont diffusé des images montrant des véhicules et semi-rigides, mais aussi des munitions, qu’ils affirment avoir tournées à bord du navire.

L’agence saoudienne a pour a part déclaré que le navire transportait du fret pour l’hôpital de campagne de l’île de Socotra, notamment des ambulances, du matériel médical, de communication, des tentes… Le porte-parole de la coalition qui combat les rebelles a, de son côté, appelé à la libération rapide du navire sous peine de représailles.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande