Aller au contenu principal

Le nom de l’armateur suédois circulait depuis plusieurs semaines comme faisant partie des candidats potentiels à la reprise du Global Dream, le paquebot géant resté inachevé au chantier MV Werften de Wismar. C’était en fait le candidat le plus sérieux, dont le projet avait l’assentiment des autorités allemandes et des banques. Mais Stena a décidé de jeter l’éponge, selon la presse outre-Rhin. Le groupe ambitionnait de se lancer sur le marché chinois de la croisière en reprenant les actifs de Dream Cruises, l’une des filiales du groupe asiatique Genting Hong

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
MV Werften