Aller au contenu principal
Il y a une semaine, plus personne n’y croyait dans la baie de San Francisco. La Coupe de l’America, revenu au berceau américain grâce à la victoire du team Oracle lors de la précédente édition, semblait définitivement s’échapper vers la Nouvelle Zélande. L’équipe kiwi Emirates Team New Zealand, en pleine forme au départ de la Coupe après avoir battu les italiens de Luna Rossa durant la Louis Vuitton Cup, a commencé par aligner 8 victoires d’affilée. Une neuvième lui aurait offert la coupe. C’est alors qu’il y a eu un incroyable retournement de situation : alors qu’Oracle se trouvait au pied du mur, il remporte la régate décisive. Puis aligne, à son tour, 8 victoires, battant les Kiwis 9 à 8, lors de la dernière course, mercredi 25 septembre. Cet incroyable come-back, qui a tenu en haleine tous les voileux, n’a eu que deux précédents dans l’histoire du plus vieux trophée sportif au monde, fondé en 1851. C’est également la première fois que la Coupe de l’America se déroule sur un support multicoque : le catamaran AC 72, spécialement conçu pour l’occasion. 
 

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme
Dossiers
America's Cup