Aller au contenu principal

C’est un bijou en carbone estimé à 35 millions d’euros pièce, mis à l’eau en 2016. Las, dans la nuit de samedi à dimanche, le superbe voilier de course-croisière My Song est tombé du cargo MV Brattinsborg qui le transportait des Caraïbes jusqu’aux Baléares. Selon le magazine italien Giornale della Vela, l’incident s’est produit au large de Barcelone et ferait suite à des conditions de mer difficiles. Des opérations pour le récupérer ont été menées dans la foulée mais les photos du bateau perdu n’incitaient pas à l’optimisme.

AGGIORNAMENTO Il superyacht My Song è disperso, probabilmente affondato https://t.co/ly8wxBItcf pic.twitter.com/PkU4DL6X4f

— Giornale della Vela (@giornalevela) 28 mai 2019

 

Dans un communiqué, David Holley, le PDG de l’entreprise chargée du transport, Peters & May, a apporté sa version des faits : « Une enquête complète sur la cause de l’incident a été lancée, mais la principale évaluation est que le berceau du yacht (détenu et fourni par le yacht, garanti par le yacht pour le transport maritime et assemblé par l’équipage du yacht) s’est effondré pendant le voyage depuis Palma à Gênes et a par la suite entraîné la perte de My Song ».

Le Baltic 130 My Song est un yacht de luxe de 39,62 m capable d’atteindre les 30 nœuds. Il appartient au milliardaire italien Pierluigi Loro Piana, dont la multinationale finance la Loro Piana Superyacht, qui se déroule début juin et à laquelle My Song devait participer.

Un article de la rédaction du Télégramme

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme