Aller au contenu principal

L’équipage du trimaran, skippé par Antoine Rabaste, a chaviré dans des conditions soutenues : 20-25 nœuds. D’après l’officier de permanence du Cross Gris-Nez, l’équipage a rapidement déclenché les balises de détresse. « Ils étaient très bien équipés avec des balises portables en plus. L’équipage était très compétent ».Après avoir déclenché les secours, le Cross Gris-Nez a alerté les sauveteurs portugais. Deux navires ont été déroutés mais les cinq marins ont été hélitreuillés par un hélicoptère qui les a déposés à Lisbonne.

Le maxi-trimaran Ultim Emotion chavire au large de Porto, l’équipage hélitreuillé

Un article de la rédaction du Télégramme

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme