Aller au contenu principal

La polémique commence à enfler à Narvik, port du nord de la Norvège qui accueille actuellement une partie de l’armada de l’OTAN déployée dans le cadre de l’exercice Cold Response. Le Ragnar, yacht appartenant au milliardaire russe Vladimir Strzhalkovsky, ancien dignitaire du KGB et administrateur de Bank of Cyprus, y est actuellement à quai. Plusieurs représentants politiques locaux ont demandé au gouvernement de le saisir. A l’image de ce qui a pu se passer dans d’autres pays de l’Union européenne sur la base des mesures restrictives adoptées par le Conseil de l’UE contre un certaine nombre d’oligarques russes.

Si la Norvège ne fait pas partie de l’Union européenne, elle a néanmoins choisi de soutenir et rejoindre les mesures de sanction prises par Bruxelles à l’encontre de la Russie. En ce qui concerne les oligarques visés par le gel de leurs avoirs sur le territoire de l’UE, la liste détaille les noms des personnes concernées. Sur laquelle ne figure pas Vladimir Strzhalkovsky. Le gouvernement norvégien a expliqué ne pas disposer actuellement d’outil juridique pour demander à l’Union Européenne de modifier cette liste en y incluant le propriétaire du Ragnar. Ce dernier ne devrait

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme
Dossiers
Actualités des Yachts et de l'industrie du yachting