Aller au contenu principal

Arrivé dimanche 25 janvier à la base des sous-marins de Lorient, le trimaran Olmix a été sorti de l’eau dans l'après-midi du mardi 27. Direction le chantier Marsaudon Composites, à quelques mètres de là. A peine le bateau démâté, l’équipe technique examinait sous tous les angles les dégâts provoqué par la foudre sur les 22 m de carbone. Un incident - rarissime - survenu en pleine Route du Rhum, deux jours à peine après le départ du skipper Pierre Antoine de Saint-Malo. Le Multi50 a la particularité d’avoir été construit intégralement en bois-epoxy. Après expertise (la coque a été trouée, tous les systèmes électroniques et électriques sont endommagés...), il sera remis en état dans le chantier lorientais. Avant de mettre le cap sur de nouveaux défis.

Un article de la rédaction du Télégramme

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme