Aller au contenu principal

C'est samedi soir que la 21ème édition du Monaco Yacht Show s'est achevée. Après un impressionnant concert de cornes de brume, l'armada des grands yachts venue à Port Hercules s'est progressivement ébranlée. A partir de 19 heures et jusqu'à la tombée de la nuit, les superbes navires ont appareillé les uns après les autres, offrant une somptueuse revue navale aux dizaines de milliers de participants et de badauds rassemblés sur les quais et les hauteurs de la principauté. Cette année encore, le Monaco Yacht Show a connu une belle affluence. Pas moins de 98 yachts étaient amarrés au port de la Condamine, bordé par d'immenses tentes où constructeurs, designers, courtiers, équipementiers et sociétés de services présentaient leur savoir-faire. C'est là que tout le petite monde de la grande plaisance s'est retrouvé durant quatre jours, pour prendre le pouls du marché, découvrir les dernières nouveautés et, évidemment, faire des affaires. Vendredi s'est, également, déroulé la remise du prix du design, décerné cette année au yacht Satori (50 mètres), construit par les chantiers néerlandais Heesen et dont le design intérieur est signé Rémi Tessier. La remise du prix s'est déroulée en présence du prince Albert II de Monaco, qui était accompagné du roi d'Espagne, Juan Carlos. Le Seven Seas (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Le Seven Seas (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Le Cakewalk (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Le Cakewalk (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Le Cakewalk (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Hemisphere (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Hemisphere (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Hemisphere (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Hemisphere (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) Véritable centre d'exposition à flot, Port Hercule accueillait une impressionnante armada de bateaux, dont 35 de 50 mètres et plus. Les trois stars du salon étaient les Seven Seas (86 mètres) et Cakewalk (85.6 mètres), le premier appartenant à Steven Spielberg et le second étant le plus grand yacht réalisé jusqu'ici aux Etats-Unis, ainsi qu'Hemisphere, récemment devenu le plus grand catamaran du monde avec ses 44.2 mètres de long. A leurs côtés trônaient d'autres magnifiques navires, chacun rivalisant de luxe et d'innovations. Et le salon ne s'arrêtait pas au seul port, du moins pour sa partie officielle. Car, en plus du « In », il y avait aussi le « off », avec plus de 75 unités mouillées au large de Monaco et reliées au port par une noria de tenders. La semaine prochaine, nous reviendrons plus longuement sur ce salon et le marché du yachting, tout en vous faisant découvrir un certain nombre de navires sur lesquels nous avons pu monter. En attendant, nous vous proposons un reportage photo sur le salon. (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme
Dossiers
Actualités des Yachts et de l'industrie du yachting