Aller au contenu principal

Après plusieurs heures de recherches sur une vaste zone par l’ensemble des moyens engagés (SNSM, aéronefs de la Marine nationale) et faute d’éléments nouveaux, le préfet maritime de l’Atlantique a décidé de suspendre les opérations de recherche.Le skipper, nouveau venu sur le circuit mini, avait participé à deux épreuves en 2019 : la Pornichet Select (55e) et le Mini-Fastnet, course en double disputée avec son frère (abandon).Pour ce parcours de qualification, que tous les candidats à la Mini-Transat doivent impérativement effectuer, Stéphane Thomas avait prévenu la Classe Mini de la date de son départ. Pour ce parcours de 1.000 milles en solitaire, il avait quitté Lorient le 22 juillet dernier, avait mis cap au sud vers l’île de Ré et le plateau de Rochebonne avant de monter en Irlande pour virer la bouée de Coningbeg. Le skipper était sur le chemin du retour quand sa balise AIS a cessé d’émettre. Inquiets, ses proches ont alors alerté les autorités maritimes françaises.

P.E

Un article de la rédaction du Télégramme

 

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme