Aller au contenu principal

La silhouette est audacieuse, mais c'est voulu. Selon Sylvain Viau, concepteur du Yacht XXI, « le design extérieur est délibérément très moderne et en rupture avec les tendances actuelles du yachting, avec des formes arrondies et profusion d'inox poli. Il est également représentatif de la volonté de simplifier le navire pour accroître la fiabilité et la facilité de maintenance des équipements, sans pour autant sacrifier la performance ou les fonctionnalités proposées ». Bousculer le milieu du yachting Sylvain Viau annonce la couleur, il veut bousculer le petit milieu du yachting, parfois trop conservateur à son goût. L'architecte naval est un passionné de bateaux, de tous les bateaux. « Ca a commencé quand j'étais enfant, je suis parti pendant plusieurs années avec mes parents sur un voilier de 18 mètres que nous avions construit ». L'enfant voileux devient un sportif passionné de course au large, puis un ingénieur qui va travailler sur un prototype de 60 pieds pour le Vendée Globe 2004. « Le projet ne s'est pas fait, j'ai réorienté ma carrière et je travaille depuis sur des navires militaires ». Responsable de la conception intérieure d'une corvette, construite aux CMN de Cherbourg, il n'a pas abandonné sa passion pour la plaisance. « Je travaille chez moi la nuit, je griffonne des croquis. Quand il y en a un qui me plaît, je le modélise, je commence par les carènes, les devis de poids et la stabilité et puis je passe à la mise en volume en trois dimensions. Tous mes dessins sont réalisables et j'y tiens ». Le Cyclop (© : SV DESIGN) L'Organik (© : SV DESIGN) Faire cohabiter le look et l'aspect pratique Le résultat est impressionnant. La collection des créations nocturnes de Sylvain Viau commence à s'étoffer. Des looks qui tranchent, des profils osés comme le Vif Argent, un bateau avec deux coques d'hydravion à l'avant et un système de suspension hydraulique conçu pour faire de la vitesse en garantissant de la stabilité. Ou le Magma et sa carène à relief et ses allures de sous-marins. « Je veux combiner l'aspect extérieur et le pragmatisme de l'aménagement intérieur. Je connais les contraintes de la cohabitation entre les aménageurs et les architectes navals, c'est mon métier. Donc j'essaie de toujours réfléchir à cette question et de l'intégrer dans le design de mes yachts ». Le Vif Argent et ses coques d'hydravion (© : SV DESIGN) Le Magma et sa carène en relief (© : SV DESIGN) Le XXI et ses deux cheminées Et le XXI, sa dernière réalisation en est la démonstration. D'abord dans son agencement intérieur puisque l'ensemble du navire est conçu autour des compartiments machines. Deux cheminées accueillent les échappements des moteurs principaux et des groupes électrogènes, mais aussi les gaines de ventilation des compartiments techniques, le système de conditionnement d'air, la tuyauterie encombrante des systèmes de sécurité (collecteur incendie) et de servitude (eau glacée, réseaux sanitaires, dalles de câbles électriques, etc...) ainsi que des échelles de service. Cela permet de dégager de grands volumes entre ponts sans avoir à intégrer des locaux techniques et de donner une très grande liberté . L'accès aux compartiments machines est facilité : grâce à la disposition des portes du lazarette à l'arrière, il est possible d'extraire des équipements volumineux des compartiments techniques sans avoir besoin de découper la coque et la structure. Les générateurs diesel, les compresseurs frigorifiques pour le système d'air conditionné, les pompes et éventuellement même les moteurs principaux peuvent être débarqués facilement. « J'ai voulu penser à la fois à une facilité de conception, de construction et de maintenance du navire. » La coque et les superstructures sont dessinées à bouchains vifs. Les surfaces ne sont pas planes mais présentent une courbure simple pour faciliter le formage, conserver de la tension dans les panneaux et éviter des déformations trop importantes lors des opérations de soudure Aujourd'hui Sylvain Viau cherche un client ou un partenaire intéressé par l'ensemble du navire ou une des innovations qu'il y a intégré. « Globalement, le budget, pour un navire de 70 mètres, tourne autour de 50-60 millions d'euros, en fonction du nombre d'innovations technologiques qu'on souhaite intégrer au navire ». L'architecte rêve de voir un de ses navires prendre forme en chantier. Et d'ici-là, il va continuer de griffonner, « des voiliers sans doute »... Le yacht XXI (© : SV DESIGN) Le yacht XXI (© : SV DESIGN) Le yacht XXI (© : SV DESIGN)

Aller plus loin

Rubriques
Nautisme