Marine Marchande
Corsica Ferries : Part de marché record sur le trafic passagers

Fil info

Corsica Ferries : Part de marché record sur le trafic passagers

Marine Marchande

Corsica Ferries a transporté 2.679.000 passagers vers la Corse en  2014, soit + de 70 % de part de marché.  Cette performance est en partie due à la situation difficile de son concurrent SNCM mais la compagnie continue à progresser malgré un marché maritime vers la Corse en baisse de près de 5% et a dû s’adapter à  la suppression de l’aide sociale au passager décidée par la Collectivité territoriale de Corse en 2014. La Compagnie est prête à affronter  sereinement  tout nouveau schéma de la situation maritime corse qui lui semblera équitable.

- 2.679.000 passagers ont emprunté les lignes de Corsica Ferries entre le Continent français / italien et la Corse en 2014, représentant une augmentation de près de 6 % par rapport à 2013. La part de marché de la Compagnie dépasse pour la première fois les 70 %.

 

- Le seul trafic Continent français/Corse augmente quant à lui de près de 9 % avec 1.912.500 passagers, soit 68 % de part de marché.  

 

Evolution du trafic passagers total (Continent français + Italie) vers la  Corse avec les parts de marché depuis 2006 :

 

 

Sources : ORTC

Sources : ORTC

 

Le chiffre d’affaires de Corsica Ferries :

La Compagnie a transporté 3.100.000 passagers sur l’ensemble de ses lignes (Continent français, Italie, Sardaigne et Elbe) en 2014 et a réalisé, toutes activités maritimes confondues, un chiffre d’affaires de 220 M €.

 

Selon Pierre Mattei, président du directoire de Lota Maritime – Corsica Ferries : « Sur un marché maritime total sur la Corse en baisse de 4,7 % en 2014, nous parvenons à augmenter notre trafic de quelque 150.000 passagers supplémentaires. Certes, la situation de notre concurrent principal entre en ligne de compte dans cette performance mais soulignons que nous avons su faire face à la suppression de l’aide sociale en 2014. La totalité des aides qui abaissaient le prix pour les passagers sur nos lignes a été supprimée par la Collectivité territoriale de Corse. Nous avons su surmonter ce handicap – sans nous plaindre- et maintenir des prix bas, en proposant par exemple des tarifs résidents sans aucune subvention. Nous avons même supprimé le supplément carburant dès que les prix du pétrole ont baissé durablement. Pour l’avenir, fidèles à nos engagements en faveur de la concurrence, nous sommes prêts à affronter tout nouveau schéma – équitable - de la situation maritime corse. En ce qui concerne la saison 2015, nous envisageons un maintien de nos capacités avec quelque 4.800 rotations et 8 millions de  places offertes. Nous continuerons à innover avec un programme de  mini croisières développé pour les Corses et les continentaux, des services à bord améliorés (WIFI, literies, restauration etc..) et toujours les tarifs les plus bas pour se rendre en Corse avec d’autres nouveautés qui seront rendues publiques très bientôt. »

 

Communiqué de Corsica Ferries, février 2015

 

Corsica ferries