Marine Marchande
La SCOP SeaFrance veut racheter la flotte de MyFerryLink

Actualité

La SCOP SeaFrance veut racheter la flotte de MyFerryLink

Marine Marchande

C’est via un communiqué interne que le Conseil de surveillance de la SCOP SeaFrance, actuelle gestionnaire de la flotte de MyFerryLink, a annoncé sa candidature au rachat des navires. Ceux-ci, les Rodin, Berlioz et Nord-Pas-de-Calais, sont actuellement propriété d’Eurotunnel. Le groupe ferroviaire a annoncé il y a quelque jours son intention de les mettre en vente ; une conséquence de la procédure, toujours pendante, devant les autorités de la concurrence britannique qui voient un risque monopolistique dans le lien entre Eurotunnel et MyFerryLink.

Les membres du Conseil de surveillance de la SCOP ont donc chargé leur président, Didier Cappelle, de « passer une convention avec un cabinet ad hoc qui aura en charge la négociation et le recherche de financement ». Plusieurs syndicats ont, par ailleurs, exprimé leur souhait de voir les collectivités locales s’impliquer davantage dans l’armement, via une société d’économie mixte.

MyFerryLink