Aller au contenu principal

Ce n'est pas vraiment par hasard si le jack-up Apollo de la compagnie belge Deme effectue un important arrêt technique dans les chantiers Damen de Dunkerque. Son armateur ainsi que ses partenaires, le groupe Shell et la PME française Qadran Energies Marines, forment le consortium Moulins des Flandres, actuellement en compétition aux côtés de huit autres pour décrocher le futur champ éolien offshore au large du port nordiste. Le parc dunkerquois, dont on devrait connaître le lauréat d'ici quelques semaines, comptera 80 machines et produira 500 MW. Il devrait entrer en production en 2024.

 

205989 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

205993 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

205990 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

205992 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

205991 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

206004 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

 

En attendant, Deme a amené son jack-up chez Damen pour y effectuer différents travaux. L'Apollo, commandé en 2015, a été livré en août 2018 par les chantiers croates Uljanik de Pula. Il mesure 87.5 mètres de long et 42 mètres de larges. Ses quatre jambes de 106 mètres de long lui permettent de travailler à des profondeurs pouvant aller jusqu'à 70 mètres. Disposant d'un système Kongsberg de DP2, il est motorisé par quatre propulseurs azimutaux de 2555 kW qui lui permettent de croiser à 12 noeuds. Il dispose d'une grue TTS de 800 tonnes et le chantier Damen lui a installé un moonpool de 4x5 mètres, qui offre une capacité de battage de pieux simultané supplémentaire. Armé par une trentaine de navigants, Apollo peut accueillir jusqu'à une centaine de personnes.

 

206005 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

 

La plateforme dispose d'un pont de 2000 m2 et a été pensée pour les champs de la mer du Nord, ceux au large des Pays-Bas et de la Belgique et, peut-être donc, celui de Dunkerque. En plus de cette mission d'installation des éoliennes offshore, Deme la destine également au marché en pleine expansion du démantèlement des plateformes pétrolières. Apollo a d'ailleurs déjà décroché des contrats, à la fois dans la pose sur le champ britannique de Mooray East et pour le démantèlement de différentes installations. Le jack-up devrait rejoindre l'Ecosse début mai pour son prochain chantier.

 

205997 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(©  JULIEN CARPENTIER)

205994 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(© ​​​​​​​ JULIEN CARPENTIER)

205996 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(© ​​​​​​​ JULIEN CARPENTIER)

205995 deme apollo
© JULIEN CARPENTIER

(© ​​​​​​​ JULIEN CARPENTIER)

 

Moulins des Flandres l'assure, s'il décroche le champ, le site de maintenance sera installé à Dunkerque, ce qui devrait créer 150 emplois. Par ailleurs, une partie des futures machines pourrait également être construite sur place.

 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Offshore
Dossiers
EMR : éolien offshore posé et flottant