Aller au contenu principal

Créée en 2008, la division Subsea Services de Bourbon, dédiée à l'intervention sous-marine au profit des plateformes exploitées dans l'offshore profond, continue de se développer. Le groupe français l’a notamment équipée de trois nouveaux ROV (Remotly Operated Vehicles)  de classe Heavy Duty Work. Mis en œuvre de puis des navires de type Multi Purpose Supply Vessels (MPSV), comme les Bourbon Evolution 800, ces robots sous-marins sont capables d’intervenir jusqu’à 3000 mètres de profondeur.

 

Des missions très variées

 

Conçus par la société FMC Technologies Schilling Robotics, ils permettent de réaliser différents types de missions : surveillance des opérations via une couverture vidéo, inspection des structures pour vérifier l’état de corrosion, pose d’équipements sous-marins, assemblage de systèmes de production ou encore prise de mesures et relèvement de données, par exemple topographiques. Pour se faire, les « HD Work ROV » sont dotés de bras manipulateurs, d’un système de positionnement dynamique, d’une caméra haute définition, d’un sonar et de différents systèmes électroniques. Très manoeuvrants, ils peuvent porter jusqu’à 3 tonnes d’équipements spécifiques de mesure ou d’intervention. Ils sont donc, selon Bourbon, parfaitement adaptés à des activités telles que le survey, l’inspection voire l’installation de têtes de puits.

 

98096 bourbon rov work
© BOURBON

(© : BOURBON)

 

18 ROV en flotte d’ici la fin 2015

 

D’ici la fin de l’année, trois nouveaux robots seront livrés à Bourbon, qui disposera alors de 18 ROV, dont 11 « Work Class ». Depuis 2009, le groupe développe sa flotte en étroite collaboration avec FMC Technologies Schilling Robotics, auprès duquel les engins sont commandés en série. Une standardisation qui présente selon Bourbon de nombreux avantages pour les clients en termes de fiabilité et de continuité de service. Elle permet de faciliter la maintenance des robots et de développer des formations spécifiques sur simulateur. « Bourbon dispose d’un personnel formé et confirmé pour ce type d’opération. Nous mettons à disposition de nos clients des opérateurs ROV hautement qualifiés et expérimentés. Capables de piloter comme d’entretenir ces robots de dernière-génération, ils assurent le bon suivi des opérations en amont comme en aval », explique Patrick Belenfant, vice-président de la division Subsea Services, qui s’appuie sur une vingtaine de navires.

 

88924 bourbon evolution
© BOURBON
 

MPSV du type Bourbon Evolution 800 (© : BOURBON)

 

En Méditerranée, en Afrique de l’ouest et bientôt en Asie du sud-est

 

Tout comme les MPSV, la flotte de ROV de Bourbon est répartie à travers le monde, au plus près des zones d’opération de ses clients, majors pétrolières et contracteurs offshore. Ces robots sont, pour la plupart, exploités en Méditerranée, en Afrique de l’Ouest et le seront bientôt en Asie du sud-est. On compte par exemple trois ROV opérant pour Eni dans les eaux italiennes pour des missions de survey et d’inspection, ou encore cinq en Afrique de l’ouest, notamment au large du Nigéria et de l’Angola où ils sont sous contrats avec Total et Saipem pour des missions de types survey, IMR (Inspection, Maintenance, Réparation) et construction.

Aller plus loin

Rubriques
Offshore
Dossiers
Bourbon Offshore