Aller au contenu principal

La compagnie CGGVeritas a annoncé ses résultats non consolidés du deuxième trimestre 2011, avec un chiffre d'affaires de 750 millions de dollars, en progression de 16% par rapport au deuxième trimestre 2010 et de 3% par rapport au premier trimestre 2011. Sercel, la filiale spécialisée dans la fabrication d'équipements d'acquisition sismique, réalise un bon résultat opérationnel de 76 millions de dollars. En revanche, la branche Services a subi une perte de 29 millions de dollars, notamment en raison de la surcapacité en navires. Le résultat net est une perte de 38 millions de dollars. CGGVeritas a émis un emprunt obligataire de 650 millions de dollars, qui lui a permis de rembourser son emprunt "Term Loan B" et d'étendre sa dette jusqu'en 2021. Par ailleur, l'entreprise poursuit son plan de performance qui se traduit notamment par la modernisation et la rationalisation de sa flotte de navires sismiques. Les Oceanic Phoenix et Oceanic Endeavour ont repris leurs opérations à la sortie de leur chantier de modernisation, alors que le Commander est sorti de flotte. Le partenariat avec Eidesvik, pour la gestion de la flotte, est en place. Et le contrat d'affrètement des futurs navires de soutien a été signé avec Bourbon. Le carnet de commandes au 1er juillet 2011 s'établit à 1.31 milliard de dollars, en hausse de 7%.

Aller plus loin

Rubriques
Offshore
Dossiers
CGG