Aller au contenu principal

La Security and Exchange Commission, le gendarme de la bourse américaine, vient de lancer une procédure d'enquête pour délit d'initié dans le case du rachat, il y a quelques jours, de Global Industries par le groupe français Technip. Selon le document des autorités américaines, des opérateurs, dont l'identité n'est pas connue, ont acheté des actions Global Industries deux jour avant l'annonce officielle du rachat de l'entreprise américaine par Technip. Cette opération leur aurait permis d'effectuer un profit de 1.73 million de dollar. La transaction a représenté environ 10% du volume journalier d'échange des actions Global Industries, ce qui "semble indiquer que l'information a été obtenue grâce à des violations de l'obligation fiduciaire", estime la SEC.

Aller plus loin

Rubriques
Offshore
Dossiers
TechnipFMC