Aller au contenu principal

Destiné à la surveillance et la protection des champs pétroliers et gaziers offshore, et éventuellement de zones portuaires, le premier drone de surface du groupe français SeaOwl a été livré par Chantier Bretagne Sud (CBS) situé au bord de la ria d’Etel, dans le Morbihan, a appris Mer et Marine. Développé dans le cadre du projet INSPEAR (Innovative Nautical Safety & Protection by Enhanced Autonomous Reconnaissance), cet engin en aluminium de 10 mètres de long pour 3 mètres de large et 50 centimètres de tirant d’eau affiche une masse de 6.5 tonnes en charge. Doté d’hydrojets, il peut atteindre la vitesse de 40

Aller plus loin

Rubriques
Offshore
Dossiers
SeaOwl