Aller au contenu principal

Le groupe franco-américain de géophysique CGG a terminé la seconde étude multiclients couvrant une zone de 2300 km2 dans la partie norvégienne de la mer de Barents. Les premiers résultats du traitement des données seront disponibles d’ici la fin 2013, pour une livraison des images finales en août 2014. Réalisée dans la partie sud-est de la mer de Barents, à proximité de l’extension est du territoire norvégien suite à l’accord frontalier conclu entre la Norvège et la Russie, cette étude 3D fournira les données requises pour évaluer le potentiel pétrolier de la région. 

Aller plus loin

Rubriques
Offshore
Dossiers
CGG